Qu’est-ce que l’art ? Définition

L’art est un terme qui s’emploie depuis de nombreuses générations.

Depuis l’antiquité, ce mot reflète plusieurs sens selon l’époque ou selon le domaine d'activité.

Ainsi, l’art peut être perçue comme « Une activité constructrice de l’homme, par réfutation aux produits de la nature », « Une Technique », « Les Beaux-arts », « Une activité constructrice ayant ses propres méthodes » ou encore comme « Un savoir, une discipline intellectuelle ».

La définition de l’art ne va donc pas de soi et représente une interrogation encore vive. En effet, les innovations artistiques du 20e siècle rendent l’art plus difficile à définir.

Aujourd’hui ce terme n’est plus simplement lié à une technique de fabrication.

Identifier une œuvre d’art s’avère être à la fois évident et très difficile.

Les genres d’art

Parmi tous les sens qu’évoque le terme « art », seulement deux sont encore marquants aujourd’hui. Il y a l’art comme « une production dotée d’une valeur esthétique » et l’art comme « une technique ».

Les autres sens se révèlent être de moins en moins courants.

Dans l’antiquité, les arts étaient représentés par les 9 muses dont Calliope avec la poésie épique ; Clio avec l’histoire ; Érato avec la poésie lyrique ; Euterpe avec la musique ; Melpomène avec la tragédie ; Polymnie avec l’art d’écrire et la pantomime ; Terpsichore avec la danse ; Thalie avec la comédie et Uranie avec l’astronomie.

Ce n’est qu’au 19ème siècle que Hegel a procédé à une première classification en 5 arts dont l’architecture, la sculpture, la peinture, la musique et la littérature.

Aujourd’hui on distingue fondamentalement 9 arts tels que l’architecture ; les arts visuels (la peinture, le dessin, la photographie, etc.) ; la sculpture ; la littérature ; la musique ; les arts de la scène ; le cinéma ; les arts médiatiques ; la bande-dessinée.

Ainsi, l’art rassemble toutes les œuvres humaines qui sont destinées à affecter les sens et les émotions du commun.

Il peut s’agir aussi bien de peinture que de sculpture, de vidéo, de photo, de dessin, de littérature, de musique, de danse, etc.

La peinture

Historiquement, les beaux-arts englobent les arts majeurs comme la sculpture, l'architecture, la peinture, la musique et la gravure.

La peinture est donc une forme d’art décoratif ou de Beaux-Arts qui consiste à la création de tableaux ou de représentations plus ou moins évocateurs, d’une valeur esthétique.

De façon plus explicite, elle consiste à peindre sur une surface tout en y appliquant esthétiquement des fluides de différentes couleurs.

Ainsi, les artistes peintres représentent une expression assez personnelle sur des supports comme le papier, la toile, la roche, l’écorce, le bois, le verre, le béton, etc.

Une peinture est un ouvrage d’illustration ou d’invention pouvant être figurative ou abstraite.

Celle-ci peut refléter un contenu descriptif, narratif, symbolique, philosophique ou spirituel.

Les arts font partie d'un cycle de création continu et évolutif.

À chaque époque, la peinture s’est assimilée aux tendances et à l’histoire.

L’art ancien

On parle d’art ancien lorsqu’il s’agit des œuvres d’art pictural créées avant la période moderne, et donc avant le milieu du 19e siècle.

L’art moderne

On parle d’art moderne lorsqu’il s’agit des œuvres d’art pictural créées à la fin de la période classique par des peintres comme Vincent Van Gogh, Pablo Picasso, Vassily Kandinsky, Jackson Pollock ou Édouard Manet.

L’art moderne a vu le jour pendant les années du 19e siècle et s’est éteint avec l’apparition du mouvement pop dans les années 1950.

L’art contemporain

L’art contemporain rassemble les œuvres d’art pictural post-modernes qui sont apparues de 1945 à aujourd’hui. Le pop art est l’un des mouvements qui ont le plus marqué l’histoire de l’art. Les initiateurs de ce mouvement se spécialisent en général dans la peinture et l’art plastique, au même titre qu’Andy Warhol, James Rosenquist, Jasper Johns et Roy Liechtenstein.

L’art abstrait

L’art abstrait, quant à lui, ne se limite pas à l’histoire ou à la culture d’une époque.

Il regroupe toutes sortes d’œuvres d’art pictural qui se passent de modèle et n’illustrent pas des sujets ou des objets du monde naturel, réel ou imaginaire.

Il s’est particulièrement affirmé dans la peinture pendant le 20e siècle.

L’art abstrait est un langage visuel de formes, de lignes et de couleurs qui crée une composition originale pouvant exister de façon indépendante vis-à-vis des références visuelles habituelles.

À la fin du 19e siècle, plusieurs artistes ont éprouvés le besoin de produire un nouveau type d’art qui rassemble les changements principaux qui interviennent dans le domaine de la science, de la technologie et de la philosophie.

Chacun des précurseurs puise ses arguments d’une source spécifique.

Le coté abstraction évoque un écart par rapport à la réalité dans l’illustration de l’imagerie dans l’art.

La peinture abstraite est un art qui vise à apporter une contorsion du réel ou à mettre l’accent sur ses limites plutôt que d’essayer d’illustrer des apparences visuelles du monde extérieur.

Une œuvre picturale qui prend des libertés grâce à une modification de couleurs et de forme peut donc être qualifiée d’abstraite.

L’art abstrait offre ainsi de nombreuses possibilités pour la création d’œuvres picturales à valeur esthétique.